Le Réveil Lozère 30 janvier 2019 à 11h00 | Par FXS

Phil Hogan dénonce des « discours fantaisistes »

Dans une tribune publiée dans The Irish Independant, Phil Hogan appelle les responsables britanniques à « parler le langage de la vérité ».

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Phil Hogan, commissaire européen à l’agriculture.
Phil Hogan, commissaire européen à l’agriculture. - © Lieven Creemers – CE

La première ministre britannique Theresa May a annoncé le 21 janvier qu’elle allait retourner discuter avec Bruxelles pour sauver son accord sur le Brexit rejeté par les députés, auxquels elle n’a pas offert le plan alternatif qu’ils exigeaient. Son intention est de reparler avec l’Union européenne du « filet de sécurité » (backstop) censé éviter le retour d’une frontière physique entre les deux Irlande. Elle a réitéré son refus d’organiser un second référendum ou de repousser la date du Brexit, toujours fixée au 29 mars. Elle a par contre maintenu sur la table le scénario d’une sortie de l’Union sans accord (no deal).

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1495, du 31 janvier, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Malgré une interdiction de principe de l’utilisation de certains pesticides en période de floraison, plus de la moitié de leurs usages bénéficient de dérogations.

alerte l’Unaf (union nationale de l’apiculture française) dans un communiqué du 20 mai, journée mondiale des abeilles.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui