Le Réveil Lozère 03 juillet 2013 à 14h44 | Par Lise Monteillet

Patrimoine - Unesco : la plaque a été posée

La plaque symbolisant l’inscription des causses et des Cévennes au patrimoine mondial de l’Unesco a été inaugurée, vendredi 28 juin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Le Réveil Lozère

Malgré le froid, plus d’une centaine de personnes avaient fait le déplacement pour assister à cet événement, dont beaucoup d’agriculteurs. La plaque a été posée sur le site de Mas Camargues, sur la commune du Pont-de-Montvert. Cela faisait deux ans, jour pour jour, que l’inscription de ce territoire avait été acceptée sur la liste du patrimoine mondial. « Nous avons fait le choix de la poser sur une boule de granite, car cela symbolise bien la région. Le site de Mas Camargues est un lieu où la transhumance se pratique sous toutes ses formes : bovine, ovine, équine, apicole » lançait Jean de Lescure, président du Parc national des Cévennes.

À lire dans le Réveil Lozère n°1216 du 4 juillet, en page 6.

Les agriculteurs ont pris la parole

Les drapeaux de la FDSEA de la Lozère flottaient au vent, lors de l’inauguration. Les éleveurs étaient venus faire part de leur mécontentement. « Quand notre territoire a été reconnu par l’Unesco, j’ai ressenti une certaine fierté pour nous éleveurs bergers, mais surtout pour tous les bergers qui nous ont précédés.

Malheureusement, cette fierté a vite été balayée par l’apparition des premières attaques dues au grand canidé », affirmait Gilles Paulet, éleveur d’ovins.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

« N’en déplaise aux industriels laitiers européens, nous ne manquerons pas de dénoncer les éventuelles entorses à la règle que nous pourrions constater dans les magasins et de poursuivre notre combat pour rendre l’étiquetage [de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés, ndlr] obligatoire à long terme ».

Communiqué des Jeunes Agriculteurs, le 19 septembre

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui