Le Réveil Lozère 29 juillet 2014 à 08h00 | Par Emilie Wood

Pas de nuage à la fête des pâturages

Chazoux a accueilli ce dimanche 27 juillet une superbe fête des pâturages, une journée emplie de belles rencontres entre le public et les agriculteurs sous un beau soleil d'été, dans la joie et la bonne humeur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Près de 10000 visiteurs sont passés à la fête ce dimanche 27 juillet. (© Emilie Wood)  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood  © Emilie Wood

Avec le beau ciel bleu, le champ verdoyant de Michel Pradeilles à Chazoux qui accueillait la seizième fête des pâturages n'a pas désempli du matin jusqu'au soir. Le public, tous âges confondus, était au rendez-vous, et aucune fausse note ne pouvait enrayer la bonne humeur de la journée. Les belles chansons lozériennes (voir encadré) et les danses traditionnelles ponctuaient la journée. Avec des démonstrations de tonte de brebis, du travail du chien de berger, l'extraction du miel, la fenaison, c'est une agriculture résolument moderne qui s'affichait à Chazoux pour le bonheur des petits et des grands. Tout au long de la journée se succédaient dégustations de viandes ou de fromages, jeux pour les enfants, animations, le tout entièrement gratuit. Un marché de producteurs et d'artisan était également à la disposition des 10 000 visiteurs estimés. Une centaine de bénévoles s'étaient mobilisés ce dimanche pour que la journée soit un succès. Paroles Gabales a précisé dans un communiqué : « les agriculteurs des cantons de Chanac et de la Canourgue ainsi que tous les bénévoles peuvent être fiers. (...) L'association remercie tous les bénévoles qui ont oeuvrés pour que la journée soit parfaite. » Point fort de la journée, le repas, entièrement fermier et lozérien, était à la fois copieux et de qualité. Environ 750 repas ont été achetés.

À suivre sur www.lafetedespaturages.fr...

Extrait de la chanson « Mon Gévaudan » écrite et chantée par Claude Bessière

Paroles Gabales, pays Gévaudan

Les hommes de la terre y vivent contents

Dans notre Lozère, pays verdoyant

La vie est prospère pour les coeurs vaillants

Joyeux enfants de la Lozère, le regard au soleil levant

Gabalitain, gabalitaine, notre terroir le Gévaudan

Oui, soyons fiers, soyons joyeux, soyons heureux d'être lozériens

Nous sommes fiers, nous sommes joyeux, nous sommes heureux d'être lozériens

Si tu désespères là-bas dans ta ville

Viens donc en Lozère refaire ta santé

Tu verras les hommes travailler tranquilles

Le soir à la pose viens les rencontrer...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le jour où la morale est trop éloignée de la politique, la politique ne vaut plus rien.

Edgard Pisani (1918-2016), ministre de l’Agriculture de Charles de Gaulle pendant quatre ans, a joué un grand rôle la politique agricole de la CEE.

Culture
Spectacles de rue » 48e de Rue, dixième édition
Cirque » Le grand cirque sur l’eau
Exposition » Trait pour traits
Exposition » Causses et Cévennes
Concerts » Détours du monde
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui