Le Réveil Lozère 12 juin 2019 à 09h00 | Par AG

Pas d’accord partiel entre les États membres en juin

Après plusieurs mois d’optimisme affiché envers et contre tout, la présidence roumaine du Conseil de l’UE a fini par se rendre à l’évidence : elle ne sera pas en mesure d’obtenir un accord partiel entre les États membres sur la future Pac avant la fin de son mandat le 30 juin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La présidence roumaine du Conseil de l’UE a fini par admettre, le 4 juin, à l’issue de la réunion informelle des ministres de l’agriculture européens à Bucarest, officiellement consacrée à la recherche et à la bioéconomie, qu’il ne serait pas possible d’aboutir à un accord partiel sur la future Pac dans les prochaines semaines, contrairement à ce qu’elle envisageait. Le ministre roumain Petre Daea a indiqué qu’il devra se contenter de présenter le 18 juin à Luxembourg aux ministres de l’UE un rapport de progrès, et de le transmettre à la Finlande qui prendra le relais à la tête du Conseil le 1er juillet. Au moins une douzaine d’États membres (dont la France, l’Espagne et l’Allemagne) se sont clairement prononcés contre l’adoption d’un compromis à ce stade, estimant en particulier qu’il fallait d’abord connaître le budget dont disposera la Pac en 2021-2027. « Nous n’avons pas pu aller aussi loin que nous le voulions », a de son côté reconnu le commissaire européen à l’agriculture Phil Hogan, estimant que « les discussions pourront reprendre », à l’automne, « une fois le budget connu, qui, espérons-le, permettra de renforcer la Pac ». C’est justement ce dont les ministres veulent être sûrs avant de finaliser leur position.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1514, du 13 juin 2019, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui