Le Réveil Lozère 31 juillet 2013 à 10h18 | Par LM

Pac - Les gagnants et les perdants de la réforme

Son application en France fait réagir les syndicats chargés de défendre les productions spécialisées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Agra Presse

Les réactions sont nombreuses en ce mois de juillet, concernant la réforme de la Pac. Toutes les productions planchent sur les quatre scénarios d’adaptation nationale qui sont actuellement à l’étude au ministère de l’Agriculture.

Dans un communiqué, la Fédération nationale bovine (FNB) insiste sur la nécessité de maintenir la prime au maintien du troupeau de vaches allaitantes (PMTVA), « véritable pilier de la production qui lie l’animal au territoire ». Le syndicat demande que son montant soit porté à 250 euros. Même son de cloche du côté des éleveurs de races à viande du grand Massif central : « Supprimer la PMTVA (…), cela reviendrait purement et simplement à saborder le troupeau allaitant français, ses éleveurs, ses filières, ses emplois », mentionnent-ils dans leur communiqué.

À lire dans le Réveil Lozère n°1220, du 1er août 2013, en page 8.

À lire dans le Réveil Lozère n°1220, du 1er août 2013, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Même si cela est une forme d'échec pour nous aussi, notre devoir collectif est d'offrir une nouvelle chance à ceux qui veulent quitter le métier.

Xavier Beulin, président de la FNSEA

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui