Le Réveil Lozère 12 juin 2019 à 10h00 | Par La section des anciens

« On ne peut qu’encourager les usagers à trier leurs déchets »

La section des anciens exploitants de la FDSEA 48 s’est retrouvée le 11 avril pour une journée dédiée à l’environnement et au traitement ou recyclage des déchets.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Depuis cette année, la plupart des emballages peuvent être mis dans les poubelles jaunes. Ils sont ensuite triés puis recyclés.
Depuis cette année, la plupart des emballages peuvent être mis dans les poubelles jaunes. Ils sont ensuite triés puis recyclés. - © FDSEA

Tout au long de l’année, la section des anciens exploitants de la FDSEA 48 organise des sorties, voyages et visites sur le département et en dehors. En avril dernier, ils se sont retrouvés à Mende pour une visite de deux sites mendois. La journée a commencé par la visite du centre de traitement des déchets ménagers sur le site du Redoundel géré par le SDEE. C’est là que sont amenés les déchets ménagers soit par les bennes à ordures soit par des camions de transfert depuis les centres de regroupement plus éloignés.

Trier…
Sur place, les ordures passent d’abord par un cylindre de tri qui met de côté une grande partie des métaux et des plastiques qui seront ensuite recyclés. Ce qui reste est stocké provisoirement dans des silos en vue du compostage pour diminuer la quantité qui sera enfouie. Ces déchets ultimes sont ensuite transférés dans des cases creusées dans le sol et étanchéifiées par des membranes imperméables. Ils sont compactés au fur et à mesure puis recouverts.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1514, du 13 juin 2019, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui