Le Réveil Lozère 12 juillet 2017 à 08h00 | Par Eva DZ

Oc’Téha, un interlocuteur de proximité

Oc’Téha a tenu son assemblée générale lundi 3 juillet, à Laissac (Aveyron). À domicile pour son président, Jean-Paul Peyrac, également à la tête de la communauté de communes Des Causses à l’Aubrac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Eva DZ

Urbanisme, habitat, ingénierie sociale et gestion locative, Oc’Téha a plusieurs cordes à son arc. « Notre ambition est d’aider les particuliers et les collectivités locales à définir et monter les projets dans les domaines de l’habitat, de l’urbanisme, de l’aménagement, du développement local et de participer à toute action économique et sociale », a résumé le président, Jean-Paul Peyrac. Dans chacun de ces domaines d’activité, Oc’Téha a présenté les actions en place et en projet menées par son équipe d’une vingtaine de collaborateurs répartis entre Rodez et Mende.
L’amélioration de l’habitat est un axe fort notamment en Aveyron et en Lozère. Les domaines sont multiples : remise sur le marché de logements vacants, amélioration du confort et mise aux normes des logements, assistance des particuliers dans la réalisation de leurs projets, lutte contre l’habitat insalubre, contre la précarité énergétique… Mais Oc’Téha intervient aussi dans la mise en valeur du patrimoine (rénovation de bâtis privés, opérations façades…). En 2016, Oc’Téha a accompagné la réhabilitation de 679 logements pour près de 4 millions d’euros de crédits publics alloués générant près de 11 millions d’euros de travaux, principalement chez les propriétaires occupants, via l’Anah (494 logements améliorés) mais aussi chez les propriétaires bailleurs. À noter que les demandes de travaux d’économie d’énergie sont en progression. Ces travaux s’ouvrent aussi aux retraités qui, avec l’aide de leur caisse de retraite, peuvent améliorer leur logement en vue de leur maintien à domicile.
Grâce au programme PIG Habiter mieux, 367 logements ont été réhabilités en Aveyron et 92 en Lozère pour un montant de travaux de 8 millions d’euros et 3,4 millions d’euros de subventions. Les enjeux sont divers : lutte contre la précarité énergétique, contre l’habitat indigne et très dégradé, adaptation des logements au vieillissement et au handicap, amélioration du confort…

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1418, du 13 juillet 2017, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le président a souhaité nous demander de continuer à mettre la pression. La pression sur les filières, la pression sur la grande distribution.

a lancé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, à la sortie du Conseil des ministres du 21 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui