Le Réveil Lozère 14 février 2018 à 11h00 | Par Sophie Chatenet

Objectif : bien servir un bon plat

Sept lycées hôteliers ont participé, jeudi dernier, à Brioude (43), au quatrième challenge académique organisé par Interbev Aura. En duo, les jeunes ont rivalisé de savoir-faire et de créativité pour sublimer le bœuf.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Trois morceaux imposés : joue de bœuf, macreuse et contre-filet.
Trois morceaux imposés : joue de bœuf, macreuse et contre-filet. - © Sophie Chatenet

Sur les hauteurs de Brioude, la Chapelle de la visitation, transformée pour l’occasion par l’école hôtelière du même nom, en auditorium, n’a pas désempli jeudi matin. Curieux, jeunes, initiés… n’ont pas manqué une miette des démonstrations proposées dans le cadre du Cook Show, ce rendez-vous proposé en marge du challenge académique organisé par Interbev Auvergne-Rhône-Alpes. Ainsi, pendant qu’en cuisine et en salle, sept duos d’élèves de Bac Pro ont proposé à un jury de connaisseurs, une prestation complète de service et de restauration, dans la chapelle, boucher, restaurateurs étoilés, diététicienne ont chacun à leur manière parler de viande bovine.

« La cuisine, une histoire de cœur »
Ambassadeur du fin gras du Mézenc, l’une des rares viandes française à bénéficier de l’AOC avec le bœuf de Charolles, le taureau de Camargue et la Maine Anjou, Brice Pellevoisin, artisan-boucher a rendu un vibrant hommage aux éleveurs, « sans qui nous ne pourrions pas travailler ces viandes d’exception », tout en alertant les consommateurs « méfions-vous des promotions abusives des grandes surfaces qui d’une part ne vous satisferont pas gustativement et qui d’autre part ne rémunérons pas l’éleveur ». Un message partagé par Philippe Brun*, chef étoilé d’Alleyras, en Haute-Loire, qui a proposé au public une joue de bœuf confite au vin de Cornas. « La cuisine c’est avant tout une histoire de cœur. Il y a certes la technique, mais la réussite d’une recette se mesure souvent à l’envie de donner du plaisir ».

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1447, du 15 février 2018, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Face aux attaques des végans, on s’est construit et armé.

a affirmé Gilles Gauthier, président de la Fedev (métiers de la viande) lors du congrès du syndicat qui s’est tenu les 14 et 15 juin derniers à Nantes.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui