Le Réveil Lozère 07 novembre 2017 à 08h00 | Par Thierry Michel

Novembre, le mois des tripes

C’est devenu un rendez-vous familier des amateurs gastronomes. Et une bonne occasion de les découvrir pour les autres.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © DR

C’est sous la grande bannière des master class que la 17e édition de « Novembre, le mois des produits tripiers » revient dans l’actualité et à l’école. On apprend plein de belles choses pour mieux connaître les produits tripiers, ces mets, plats, recettes… qui n’ont pas toujours eu bonne presse. Et en plus, il existe toute une filière économique qui vit autour des tripes et des produits assimilés. Des producteurs bien entendu, mais aussi des artisans bouchers, des grandes et moyennes surfaces qui les commercialisent et des restaurateurs qui les accommodent.

Géographie
Les produits tripiers, c’est d’abord une leçon de géographie, un tour de France. Et il n’y a pas que les livres pour ça, on peut aussi se servir de sa fourchette et « d’ailleurs, si on veut goûter aux nombreuses spécialités tripières de nos régions, il y a du pain sur la planche… » On peut choisir de sillonner les petits marchés de plein air, on peut rentrer dans la boutique d’un artisan tripier, passer au rayon boucherie d’un grand magasin ou encore réserver une table dans un bon restaurant… « Tout le monde fait l’école tripière ! ». Les angles de dégustation sont divers et variés : observer, sentir, déguster, tester… en petites bouchées ou en sandwich, dans une belle salade ou un bouillon bien chaud, en brochettes ou en boulettes et dans tant d’autres recettes !

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1433, du 9 novembre 2017, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le président a souhaité nous demander de continuer à mettre la pression. La pression sur les filières, la pression sur la grande distribution.

a lancé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, à la sortie du Conseil des ministres du 21 octobre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui