Le Réveil Lozère 06 juin 2018 à 12h00 | Par FXS

Nouveau règlement européen sur l’indication de l’origine de l’ingrédient principal d’un aliment

Un règlement de la Commission européenne précise les modalités de l’étiquetage de l’origine de l’ingrédient principal d’un produit alimentaire lorsqu’elle est différente de celle indiquée pour ce produit.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Commission de Bruxelles a adopté le 28 mai un règlement d’exécution qui, applicable le 1er avril 2020, fixe les modalités de l’étiquetage de l’origine de l’ingrédient principal d’un produit alimentaire lorsqu’elle est différente de celle indiquée pour ce produit. Ce texte, objet d’une consultation ouverte début février et approuvé par les États membres lors d’un vote au niveau des experts en avril, ne concerne ni les indications géographiques protégées, qui sont déjà soumises à des dispositions particulières, ni les marques commerciales enregistrées « en attendant l’adoption de règles spécifiques ». Les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca) jugent qu’il est « trop flexible et vague ». Elles estiment que le niveau de détail géographique de la denrée alimentaire et celui de l’ingrédient primaire à indiquer sur l’emballage ne sont pas cohérents et déplorent l’absence d’obligation juridique.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1463, du 7 juin 2018, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les Marchés de gros de France subissent une diminution de plus de 50 % de leur activité pour une majorité d’entre eux.

depuis le début des manifestations des « Gilets jaunes », indique dans un communiqué vendredi 7 septembre la fédération des marchés de gros de France (FMGF).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui