Le Réveil Lozère 11 mars 2015 à 08h00 | Par FDSEA48

« Nous ne lâcherons pas ! »

Depuis le début de l’année, la FDSEA effectue ses réunions cantonales sur l’ensemble du département. Il ne manque plus que deux cantons pour avoir fait l’intégralité des réunions. Retour sur plus de deux mois d’échanges et de débats.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDSEA48

Comme chaque année, la fédération des exploitations agricoles de Lozère a effectué le tour de ses cantons afin d’aller au plus proche des adhérents. Ces rencontres ont permis d’aborder des problématiques aussi bien locales que nationales. L’objectif était double : avoir des échanges constructifs sur les problématiques auxquelles sont confrontés les éleveurs et dans un deuxième temps élire une équipe de responsables locaux pour faire le relais entre le terrain et les responsables départementaux. Les discussions se sont naturellement orientées, en premier lieu, sur la nouvelle Pac. Dans ce véritable brouillard réglementaire, des explications étaient plus que nécessaires. Les nouvelles mesures étant en très grande partie connues, aussi bien pour le premier que le second pilier, de nombreux éclaircissements ont pu être apportés. Toutefois, plusieurs interrogations subsistent. C’est notamment le cas pour la proratisation des surfaces peu productives. Là-dessus, Olivier Boulat, président de la FDSEA, continue le combat : « La FDSEA est mobilisée depuis le début sur ce sujet et est même à l’origine de la prise de position au niveau national. Nous ne cessons de revendiquer auprès du ministère que proratiser de manière identique le premier et le second pilier implique de lourdes conséquences pour de nombreuses exploitations déjà très fragiles dans nos territoires de montagne. Nous nous sommes engagés depuis le début des négociations de la nouvelle Pac à défendre l’agriculture lozérienne jusqu’au bout et sur tous les sujets : nous ne lâcherons pas ! »

La suite dans le Réveil Lozère, page 6, édition du 12 mars 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).