Le Réveil Lozère 25 septembre 2019 à 09h00 | Par Sophie Chatenet

« Nous demandons le respect de la loi »

À la veille du Sommet de l’élevage, les éleveurs du grand Massif central avertissent : les élus qui ont voté à la fois l’article 44 de la loi alimentation et le Ceta ne seront pas les bienvenus. Question de cohérence et de respect des éleveurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Des représentants de la plupart des départements du grand bassin allaitant étaient présents, lundi, à Aubière (63).
Des représentants de la plupart des départements du grand bassin allaitant étaient présents, lundi, à Aubière (63). - © SC

Participation massive, lundi en début de semaine, à Aubière, pour la réunion des éleveurs du berceau des races à viande. Venus de la Nièvre, de la Saône-et-Loire, de la Lozère, de la Corrèze, de l’Aveyron, du Cantal, du Puy-de-Dôme…les responsables professionnels réunis autour du coordinateur, Christian Bajard, éleveur en Saône-et ont fait le point sur les dossiers du moment. Et autant dire qu’il n’y a pas que la température particulièrement élevée pour un 16 septembre qui a échauffé les esprits. Face à un terrain, ébranlé pour la seconde année consécutive par une sécheresse sans précédent, et des politiques qui multiplie les incohérences, les éleveurs disent stop. « Trop c’est trop, le moral des éleveurs est au plus bas. Au-delà du contexte climatique et économique plus que tendu, la colère gronde dans les campagnes face à des pouvoirs publics qui exigent des éleveurs tout et son contraire », a résumé Christian Bajard. Depuis le vote positif des députés en faveur du Ceta au début de l’été, et à la veille de l’examen du texte par les sénateurs (courant octobre), les éleveurs ont multiplié les actions. Et c’est loin d’être terminé. Les éleveurs entendent bien mettre les politiques face à leur contradiction et exiger d’eux qu’ils appliquent les lois qu’ils ont votées.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1527, du 26 septembre 2019, en page 8.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’agriculture vit une crise et des difficultés importantes, avec une moisson qui s’annonce compliquée, une sécheresse, des difficultés liées aux ravageurs, des attentes très fortes de la société et une restructuration économique. Il faut accompagner les agriculteurs dans ces transitions

Dit le président de l’Apca (chambres d’agriculture), Sébastien Windsor, qui souhaite un ministre « à l’écoute ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui