Le Réveil Lozère 23 octobre 2019 à 10h00 | Par Chambre d’agriculture de Lozère et SC

Neuf projets labellisés, dont un en Lozère

 À l’issue de l’appel à projets commun « Massif central : Territoires à agricultures positives », l’État et la fondation Avril ont retenu neuf projets parmi les trente-cinq déposés, pour un montant total de 324 772 euros.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La structuration d’une filière de semences locales est portée par Saint-Flour communauté.
La structuration d’une filière de semences locales est portée par Saint-Flour communauté. - © CEN

L’État en partenariat avec la fondation Avril a lancé un appel à projets commun « Massif central : Territoires à agricultures positives » au printemps 2019. L’objectif de cette initiative est de favoriser l’émergence de projets locaux multi-acteurs dans le Massif central associant développement créateur de valeurs durables pour le territoire et transitions agricoles par le financement et l’accompagnement de la phase d’ingénierie. Dans cette perspective, neuf projets sur trente-cinq ont été retenus autour des thématiques suivantes : valorisation des productions locales à travers la structuration de filières, adaptation au changement climatique, préservation des ressources herbagères…
Après une phase de pré-sélection par les principaux financeurs publics, les projets ont été audités sur leurs aspects scientifiques et techniques par un ensemble d’acteurs des secteurs agricole, agro-alimentaire, de la recherche, de la formation et des territoires et impliqués dans le développement du Massif Central : le Cluster Herbe, animé par le Sidam (service inter-départemental pour l’animation du Massif central).

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1531, du 24 octobre 2019, en page 4.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Cet accord leur apporte une meilleure protection et une meilleure valorisation sur le marché chinois. Il contribue à promouvoir le modèle de développement rural associant terroir, producteurs et consommateurs qu’incarnent les indications géographiques. Il apporte un gage supplémentaire de qualité pour les faire apprécier des consommateurs chinois et réciproquement.

indique Didier Guillaume dans un communiqué du 6 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui