Le Réveil Lozère 05 décembre 2012 à 12h00 | Par Lise Monteillet

Moi(s) je m’installe - Un métier aux multiples facettes

Le métier d’agriculteur a connu et connaît toujours de nombreuses mutations. Pour Alexandre Gleize, agriculteur à la Barthe, près de Montrodat, la capacité d’adaptation des agriculteurs est primordiale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Sépal

« Agriculteur, c’est le plus beau métier, mais c’est aussi le plus dur. Il faut savoir tout faire : être un producteur, un gestionnaire… En sachant s’adapter à tous les aléas : comme la sécheresse ou l’augmentation du coût des intrants ». Avec une certaine satisfaction, mais sans complaisance, Alexandre Gleize confie sa vision du métier d’agriculteur. Un métier qu’il a choisi et qui le fait vivre aujourd’hui.
À lire dans le Réveil Lozère n°1186 du 6 décembre 2012, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le prix du lait ne se traite pas dans les médias.

Michel Nalet, porte-parole du groupe Lactalis.

Culture
Photographie » Beauté et diversité des patrimoines
Photographie » Le skite Sainte-Foy
Exposition » Marius Balmelle aux archives départementales
Exposition » Exposition de Gérard Matharan
Exposition » Causses et Cévennes
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui