Le Réveil Lozère 10 avril 2013 à 11h35 | Par Actuagri

Mobilisation - Élevage : « C’est le prix qui fera le revenu »

À la veille de la journée de mobilisation pour l’élevage le 12 avril, Dominique Barrau, le secrétaire général de la FNSEA, revient sur les attentes des éleveurs auprès des pouvoirs publics.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dominique Barrau, secrétaire général de la FNSEA.
Dominique Barrau, secrétaire général de la FNSEA. - © Actuagri

Pour les journées de mobilisation du 12 avril et du 23 juin, le mot d’ordre est « l’élevage : cause nationale », pourquoi ?

Dominique Barrau : Pour le moment, l’augmentation des prix à la production n’a pas été répercutée, les producteurs trinquent. Nous n’en pouvons plus (Dominique Barrau est producteur de lait dans l’Aveyron Ndlr). J’entends régulièrement des éleveurs me dire qu’ils n’arrivent plus à payer leurs factures, certains abandonnent même l’élevage pour aller vers des productions de blé ou de maïs. Nous irons au bout de nos revendications car c’est le prix qui fera le revenu. Le 12 avril, dans les départements, nous poserons le cahier de doléances chez les préfets et les parlementaires. Le 23 juin, nous discuterons de la problématique de l’élevage avec le citoyen en nous installant à Paris. Nous leur ferons découvrir nos produits locaux et nos animaux. L’idée est de leur faire comprendre que l’élevage est important pour préserver notre agriculture et aussi nos paysages.

Retrouvez la suite de l'interview dans le Réveil Lozère n°1024, du 11 avril 2013, en page 3.

En Lozère

La FDSEA de la Lozère s’associe à cette grande journée de mobilisation nationale. La FDSEA a devancé l’appel lors de la manifestation du 11 mars. Elle a également programmé une conférence de presse vendredi, en partenariat avec les Jeunes agriculteurs, pour présenter « sa vision de la situation et communiquer sur les solutions simples et accessibles qui permettront de sauver l’élevage lozérien » explique-t-elle dans un communiqué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Afin de connaître notamment le niveau d’émission de gaz à effet de serre, chaque exploitation va pouvoir s’engager dans un diagnostic carbone. La chambre d’agriculture de la Lozère, en réflexion avec la Région Occitanie, va proposer cette méthode permettant à la fois de définir le niveau actuel de l’exploitation et d’élaborer un plan de progrès pour engager la transition.

indique Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture de Lozère, à propos de la mise en place du label Bas carbone.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui