Le Réveil Lozère 22 mars 2016 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

Mobilisation autour des métiers du patrimoine

Une nouvelle association organise, en juin à Mende, deux journées autour des métiers du patrimoine, un secteur qui résiste à la crise, de façon à susciter les vocations.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Marie-Pascale Vincent

Alors que le secteur du bâtiment est en crise, les métiers liés à la rénovation du patrimoine résistent. Couvreur et charpentier à Barjac, vice-président d’une nouvelle association Les métiers du patrimoine en Lozère, Pierre Lerouxel témoigne. « Je suis à la recherche de deux employés qualifiés. Mais je tombe toujours sur des gens sans formation ou sans passion. Actuellement, je peine à faire face à mon carnet de commandes. Ces difficultés de recrutement constituent un frein au développement de mon entreprise. Pour le client, cela rallonge les délais, dévalorisant encore l’image de l’artisanat. »
Susciter des vocations
Pour essayer de résoudre cette mauvaise équation, des artisans en activité ou à la retraite, des architectes, des personnes sensibles au patrimoine, ont décidé de fonder Les métiers du patrimoine en Lozère. L’association est présidée par Paul Gély, également à la tête de la fondation du patrimoine. « La fondation soutient chaque année des chantiers de rénovation et fournit régulièrement du travail aux artisans lozériens. Des liens se sont tissés. Les artisans qui travaillent régulièrement avec nous ont souhaité faire un geste envers la fondation. Dévalorisées depuis des années, les filières de l’artisanat sont aujourd’hui désertées par les jeunes. Elles ont besoin d’être soutenues plutôt que la fondation. D’où la naissance de cette association qui a pour but de susciter des vocations. » Une première action est prévue du 17 au 19 juin. Sur la place Chaptal à Mende, les artisans ont fait le pari de construire une maison caussenarde en trois jours. Des expositions, des conférences sur les techniques de construction, le patrimoine ainsi qu’une dizaine d’ateliers permettront aussi de se familiariser avec ces métiers. « S’ils s’appuient sur des savoir-faire traditionnels, il y a outillage de précision et des applications informatiques, etc., qui en font aussi des métiers dans l’air du temps » précise Paul Gély.

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 24 mars 2016, numéro 1352.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Le jour où la morale est trop éloignée de la politique, la politique ne vaut plus rien.

Edgard Pisani (1918-2016), ministre de l’Agriculture de Charles de Gaulle pendant quatre ans, a joué un grand rôle la politique agricole de la CEE.

Culture
Spectacles de rue » 48e de Rue, dixième édition
Cirque » Le grand cirque sur l’eau
Exposition » Trait pour traits
Exposition » Causses et Cévennes
Concerts » Détours du monde
Patrimoine » En chemin j’ai rencontré

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui