Le Réveil Lozère 06 septembre 2018 à 08h00 | Par GDS 48

Mise en place de formations pour les éleveurs ovins et caprins à l’automne

Le Groupement de défense sanitaire de la Lozère met en place des formations pour les éleveurs ovins et caprins du département, en partenariat avec les vétérinaires et les OPA.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © D. Hardy

Après avoir démarré les formations en mars pour deux groupes d’éleveurs bovins, c’est au tour des éleveurs de petits ruminants de pouvoir bénéficier des conseils, avant tout pratiques, d’un vétérinaire de la société 5mVet. Celui-ci a pour objectif d’accompagner les éleveurs dans la mise en place d’améliorations « sol-plante-animal-homme » harmonieuses, respectueuses et équilibrées au sein de leurs exploitations.
Le docteur Pierre-Emmanuel Radigue, vétérinaire et fondateur de la société 5mVet, va venir en Lozère pour une semaine de formations sur le thème de la santé de l’agneau et du chevreau avec au programme :
– l’acquisition de l’immunité du nouveau-né et la notion de transfert immunitaire ;
– les techniques d’évaluations du colostrum et du système immunitaire du nouveau-né ;
– l’accès à l’eau et l’hydratation ;
– les besoins alimentaires de la mère avant la mise-bas, puis ceux du jeune ;
– les besoins en minéraux, oligo-éléments et vitamines.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1474, du 6 septembre 2018, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous serons dans la rue très prochainement pour dire non au matraquage des agriculteurs et pour que le gouvernement tienne ses promesses.

sur la loi Égalim, a alerté Christiane Lambert, présidente de la FNSEA le 3 décembre. Invitée sur France Info, elle a exprimé le ras-le-bol des agriculteurs face à l’agribashing.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui