Le Réveil Lozère 01 octobre 2014 à 08h00 | Par Cerfrance Alliance Massif-Central

Mille méthaniseurs à la ferme en 2020

Cerfrance organise une conférence sur le sujet au Sommet de l’élevage. Éolien, photovoltaïque ou méthanisation… les agriculteurs peuvent avoir accès à une palette de projets leur permettant d’être acteurs de la transition énergétique

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le domaine des énergies renouvelables se situe à la croisée des choix politiques, de la transition énergétique, des approches environnementalistes. Les projets ont démarré grâce à des soutiens importants. Au-delà, ils ont aussi une dimension économique. Au fil du temps, ils deviennent des projets presque comme les autres. De plus en plus d’agriculteurs se posent la question de se lancer : il y a d’abord eu l’éolien dont les retombées prennent la forme de loyer. L’implication de l’agriculteur est néanmoins réduite. Ce fut ensuite la vague du photovoltaïque, plus adapté à la taille des exploitations. Un rapide bilan montre que les résultats ont été généralement à la hauteur des espérances. La technologie à maîtriser par l’exploitant reste simple. Les aléas sont pour le moment réduits et gérables.

La suite dans le Réveil Lozère, page 7, édition du 2 octobre 2014.

 

Rendez - vous

Conférence le jeudi 2 octobre (de 14 h à 15 h 30, salle 1) au Sommet de l’élevage. Le stand Cerfrance se trouve dans le hall 1 (numéro 190, allée F). Un jeu-concours est organisé : des tablettes numériques sont à gagner par tirage au sort.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui