Le Réveil Lozère 03 janvier 2018 à 08h00 | Par LE REVEIL LOZERE

Mieux utiliser les produits phytosanitaires et les techniques alternatives

Comment traiter mieux et moins ? Quelques pistes de réflexions pour illustrer les possibilités du quotidien.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le plan Écophyto 2 a pour objectif de réduire de 25 % d’ici à 2020, le recours aux produits phytosanitaires, en mobilisant des solutions techniques disponibles et efficaces.
Le plan Écophyto 2 a pour objectif de réduire de 25 % d’ici à 2020, le recours aux produits phytosanitaires, en mobilisant des solutions techniques disponibles et efficaces. - © JC Gutner

Comment faire pour traiter moins et mieux ? C’est la question à laquelle ont essayé de répondre des agriculteurs lors d’une journée organisée dans le cadre des Innov’Action 2017, au lycée agricole de Chambray, à Gouville dans l’Eure. « Le réglage du pulvérisateur représente une piste. Son contrôle obligatoire depuis 2009 permet déjà de traiter plus efficacement. Toutefois, il est nécessaire de vérifier tous les ans les données enregistrées dans le boîtier, d’étalonner le capteur de vitesse et le débitmètre et enfin, de surveiller l’usure des buses. Ensuite, il faut intervenir en condition optimale, c’est-à-dire un vent ne dépassant pas les 19 kilomètres heure, une hygrométrie autour de 30-35 %, une température comprise entre 5-6 et 20 °C et enfin, traiter entre 10 et 17 heures. Pour un traitement raisonné, cinq points sont à prendre en considération », observe Olivier Mauduis des Cuma de Basse-Normandie. Au préalable, il est important de faire un tour de plaine, de déterminer alors le volume par hectare, de raisonner le type de produit utilisé, de travailler en dessous des doses homologuées et enfin de fractionner ses apports.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1441, du 4 janvier 2018, en page 12.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Pour une agriculture durable, des agriculteurs qui vivent décemment de leur métier, des Français qui mangent de la qualité et au juste prix, je suis dès aujourd’hui au travail.

a déclaré sur Twitter, quelques minutes après l’annonce de sa nomination Didier Guillaume, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui