Le Réveil Lozère 18 mars 2020 à 10h00 | Par AG

Mesures transitoires pour la Pac : eurodéputés et États membres synchrones

Au Parlement européen comme au Conseil, les travaux sur les mesures de transitions pour la Pac en 2021 progressent

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JC Gutner

Le retard de plus en plus important que prennent les discussions sur la future Pac conforte le besoin de mesures transitoires solides en 2021 et – c’est désormais admis par quasiment tout le monde sauf peut-être la Commission européenne – en 2022. Au Parlement européen, quelque 400 propositions d’amendements au rapport préparé par l’eurodéputée Elsi Katainen, en charge du rapport de ce dossier, ont été déposées. Des propositions qui, globalement, divergent peu des propositions initiales de la rapporteure parlementaire. Beaucoup des amendements concernent la prolongation des programmes de développement rural : d’une part, pour assurer le financement de ceux (comme les aides à la conversion en agriculture biologique) qui viennent d’être renouvelés pour cinq ans et, d’autre part, pour les nouveaux engagements qui seront pris en 2021, que la Commission souhaite limiter à seulement trois ans.
Par ailleurs, dans le secteur fruits et légumes, certains amendements veulent autoriser les organisations de producteurs à continuer leurs programmes opérationnels approuvés sur base des règlements en vigueur jusqu’à la date d’expiration prévue initialement, sans raccourcir leur durée, comme proposé par la Commission. Celle-ci souhaite en effet appliquer au plus vite ses nouveaux critères environnementaux (20 % du budget en faveur de mesures pour le climat ou la biodiversité).
Quelques eurodéputés, Dacian Ciolos (centriste) et Paolo de Castro (social-démocrates) notamment, proposent, dans des amendements communs, d’anticiper les ambitions environnementales de la prochaine Pac en renforçant dès à présent les dispositifs de verdissement. Des propositions qui ont peu de chance d’être reprises, car les eurodéputés ne souhaitent pas rouvrir l’ensemble de la Pac pour se lancer dans une mini-réforme. La commission parlementaire de l’Agriculture devrait adopter sa position sur ce dossier le 27 ou 28 avril pour un vote en plénière en juin.

 

Article à lire dans le Réveil Lozère n°1552, du 19 mars 2020, en page 10.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui