L'Union du Cantal 05 juin 2019 à 16h00 | Par P.Olivieri

Maurine Caisey : pour que les vaches repartent du bon pied...

Ostéopathe pour animaux de formation, Maurine Caisey vient de s’installer à Tournemire comme pédicure pour bovins.Sa mission : prévenir les boiteries et rééquilibrer la posture des vaches.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Comme beaucoup de petites filles, Maurine Caisey rêvait jadis de soigner, plus tard, des animaux. À une différence près : pas des chats ni des hamsters ou d’autres animaux familiers mais des vaches dans les fermes. Une prédisposition qui ne doit pourtant rien à ses origines familiales, Maurine n’ayant pas de parents agriculteurs. Qu’importe, la jeune Francilienne ne lâche pas le morceau et, le bac en poche, s’expatrie en Normandie pour suivre un BTS Productions animales à Saint-Lo avant de   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union du Cantal

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous souhaitons que tous les territoires classés en cercle 1, caractérisés par une présence permanente des loups et de foyers de prédation conséquents, bénéficient des mesures renforcées tant pour la protection des troupeaux que pour les interventions sur la population de loups telles que proposées dans le cadre de la révision du plan loup.

écrivent les organisations membres du Caf Loup (FNSEA, JA, FNO, FNB, FNC et APCA) dans un courrier envoyé au Premier ministre le 4 juillet.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui