Le Réveil Lozère 10 mai 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Manipulation de bovins : démonstrations pour acquérir les bases

Organisés par la MSA du Languedoc, les formations « contention et manipulation des bovins » ont pour but d’aider l’éleveur à la gestion de ses animaux. Lors de la dernière session à La Brousse, les participants ont pu assister à une démonstration pratique animée par Richard Chincholle, formateur FODSA* de Rodez.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’après-midi, les éleveurs et salariés participants à la journée ont pu mettre en pratique les différentes méthodes de contention.
L’après-midi, les éleveurs et salariés participants à la journée ont pu mettre en pratique les différentes méthodes de contention. - © Aurélie Pasquelin

Ils étaient une quinzaine à faire le déplacement, mercredi 5 avril pour la journée contention et manipulation de bovins organisée par la MSA du Languedoc. « Chaque année, la MSA organise quatre à cinq journées de formation à destination des professionnels, explique Gérard Molines, conseiller en prévention des risques professionnels de la MSA du Languedoc. En élevage, près d’un tiers des accidents est lié à la manipulation des animaux. Il est donc important de former les éleveurs aux pratiques de contention afin qu’ils aient la possibilité d’acquérir les savoir-faire en la matière. » Réunis sur l’exploitation de Thierry et Aimé Mazoyer, les participants à la journée ont pu, l’après-midi, mettre en pratique les différentes techniques de contention, sous l’œil attentif de Richard Chincholle, formateur au FODSEA* de Rodez invité pour l’occasion. « Le plus important au début est de s’assurer d’avoir une corde de bonne qualité, en matière naturelle de préférence, permettant ainsi de diminuer les frottements, explique le spécialiste. Il faut ensuite avoir un œilleton de grande taille qui permet une manipulation plus simple des bovins. » Sur ce dernier point, Richard Chincholle a détaillé les différentes façons de créer soi-même une boucle. « Pour gagner en rapidité, un tressage simple peut suffire, continue-t-il. Pour cela, il suffit de prendre la mesure de sa main et de faire passer le bout de la corde dans le reste de la corde tout en écartant les brins un peu plus loin. » L’opération, répétée quatre ou cinq fois permet de garantir la solidité de la boucle.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1409, du 11 mai 2017, en page 11.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui