Le Réveil Lozère 24 octobre 2018 à 10h00 | Par Chambre d’agriculture de Lozère

Mangez fermier !

La tournée « Mangez fermier » de Bienvenue à la ferme sillonne la France et la fréquentation est un succès. Elle était à Montpellier ce mardi 9 et mercredi 10 octobre. Des Lozériens avaient fait le déplacement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Chambre d'agriculture 48

À chaque étape de la tournée, comme les 9 et 10 octobre derniers à Montpellier sur la place de la Comédie, les producteurs de la région partagent un moment convivial avec les consommateurs. L’occasion parfaite pour échanger toute la journée autour de leur métier et de leur savoir-faire, et de découvrir les clés d’une consommation de produits frais, locaux et de saison au quotidien dans leur région !
Autour de la camionnette Bienvenue à la ferme, le grand public est venu découvrir les produits, et les déguster : châtaignes de Nadia Vidal, fromages de chèvre de Denys Olivero, viande et charcuterie de taureau d’Anne-Marie Riboulet, olives du Domaine de l’Oulivie. Marjorie Esprit, animatrice régionale, et Christophe Roux, du relais départemental Lozère, étaient également présents. Petits et grands apprennent et comprennent les particularités de la production locale de la bouche du producteur, goûtent les spécialités et, enfin, découvrent l’ensemble des points de vente Bienvenue à la ferme autour de chez eux.

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1481, du 25 octobre 2018, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Si on applique les critères tels qu’ils sont aujourd’hui, sur les 75, c’est peut-être une bonne trentaine de départements qui pourraient être exclus.

a déclaré Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA le 12 novembre, alors que la FNSEA demande la reconnaissance calamité sécheresse pour 75 départements.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui