Le Réveil Lozère 31 juillet 2013 à 10h09 | Par LM

Machinisme - À l’affut des nouveautés techniques

Le réseau des Cuma teste régulièrement de nouveaux matériels pour renouveler leurs équipements. Exemple avec la Cuma la caussenarde.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Émilie Wood

Entre la Parade et Meyrueis, les agriculteurs du causse Méjean se sont donnés rendez-vous pour une démonstration de labour, mercredi 24 juillet. La Cuma la caussenarde, qui compte une cinquantaine d’adhérents, a testé l’efficacité d’une charrue dix socs hors raie. « Cette charrue répond à une demande agronomique de plus en plus répandue pour labourer léger, avec une profondeur de 15 centimètres », explique Stéphane Fontanilles, représentant la société aveyronnaise CMA. Sur les terres du causse, réputées peu profondes, cet outil paraît particulièrement adapté pour travailler le sol sans faire remonter trop de cailloux.

À lire dans le Réveil Lozère n°1220, du 1er août 2013, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Ce début octobre, le pastoralisme vit un grand moment à Ax-les-Thermes, en Ariège. La reconnaissance demandée des surfaces pastorales dans toutes les politiques publiques est un enjeu primordial pour ces territoires

A expliqué Christine Valentin, présidente de l’association des chambres d’agriculture du massif central (Sidam).