Le Réveil Lozère 07 novembre 2017 à 08h00 | Par Camille Peyrache

Lyon a accueilli le premier Forum européen d’agroécologie

Plus de 310 chercheurs, doctorants, agriculteurs et ONG de 18 pays ont participé au premier forum européen de l’agroécologie à Lyon du 25 au 27 octobre. Un événement utile pour échanger sur la recherche et les pratiques pour une communauté d’acteurs en constitution.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Alexander Wezel est enseignant chercheur à l’Isara à Lyon, spécialiste de l’agroécologie. Il est vice-président de l’association Agroécology Europe, organisatrice du premier Forum sur l’agroécologie à Lyon.
Alexander Wezel est enseignant chercheur à l’Isara à Lyon, spécialiste de l’agroécologie. Il est vice-président de l’association Agroécology Europe, organisatrice du premier Forum sur l’agroécologie à Lyon. - © Apasec

La capitale des Gaules est devenue pendant trois jours, du 25 au 27 octobre, le cœur européen de l’agroécologie en recevant pendant trois jours plus de 310 acteurs de 18 pays européens et non européens. « Depuis 2009, on sent une forte accélération de l’intérêt et des pratiques autour de l’agroécologie, explique Alexander Wezel, enseignant chercheur spécialisé sur l’agroécologie à l’Institut supérieur d’agriculture et d’agroalimentaire (Isara) à Lyon et co-organisateur du premier Forum européen en tant que vice-président de l’association Agroecology Europe. L’agroécologie consiste à utiliser les services agro-systémiques de la nature afin de produire des denrées agricoles, tout en gérant durablement les ressources nécessaires à leur production comme l’eau, le sol, l’air, les nutriments, les cycles du carbone ou de l’azote, etc. Par exemple, la préservation de la vie des sols par l’utilisation de couverts végétaux permanents ou la limitation au maximum de l’usage de chimie relève de l’agroécologie. »

 

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1433, du 9 novembre 2017, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Au plus tard en 2022, les retraites des chefs d’exploitation à carrière complète atteindront donc 85 % du Smic, soit environ 1 025 euros par mois

Se félicitent les syndicats.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui