Le Réveil Lozère 21 juin 2017 à 08h00 | Par Préfecture de Lozère

Loup : reprise des tirs de défense

Un nouvel arrêté autorise la destruction de deux loups supplémentaires.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Dominique Hommel – Parlement européen

Après la destruction récente d’un 38e loup, plafond fixé par arrêté ministériel, en Lozère comme partout en France, les autorisations de tirs de défense étaient suspendues.
À cet égard, le préfet de la Lozère tient à informer les éleveurs de la publication d’un nouvel arrêté autorisant la destruction de deux loups supplémentaires, portant ainsi le plafond à 40 animaux.
Les éleveurs concernés ont été informés aussitôt par la DDT de la reprise des tirs de défense ainsi que des tirs de défense renforcés. Ce nouvel arrêté permet aux éleveurs d’intervenir à nouveau auprès de leurs troupeaux jusqu’à la nouvelle campagne 2017-2018 qui débutera le 1er juillet. À noter que les tirs de prélèvement restent interdits sur cette fin de période.
Pour la période 2017-2018, l’arrêté fixant le nombre maximum de loups pouvant être abattus entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018 est en cours de consultation. Il propose une fourchette de 36 à 40 loups pouvant être détruits.
Les éleveurs souhaitant bénéficier d’une autorisation de tirs de défense de leurs troupeaux exposés à la prédation pour la période 2017-2018 doivent en faire la demande auprès de la Direction départementale des territoires de la Lozère.

Préfecture de Lozère
Pour tout renseignement complémentaire, vous avez la possibilité de prendre contact avec la DDT au 04 66 49 41 31/04.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui