L'Union Agricole 26 juin 2020 à 09h00 | Par A. OCANA

Lorsque des troubles s’invitent dans les relations de voisinage.

Si pour beaucoup la vie à la campagne semble agréable et pleine de charme, certains inconvénients, de voisinage notamment, peuvent aussi survenir. Comment les supporter ou les traiter en bonne intelligence pour éviter conflits et procédures.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L’usage des effaroucheurs est réglementé.
L’usage des effaroucheurs est réglementé. - © J.- CH. Gutner

Comment concilier activité agricole indispensable à notre économie et respect des riverains.  Parmi les troubles de voisinage les plus fréquents en milieu rural on note les nuisances liées aux bruits, aux odeurs, les insectes, les gênes visuelles ... avec une accentuation à la belle saison lorsque, pour des raisons diverses, chacun se retrouve en extérieur.

 

Quand peut-on parler de nuisance ?

Les troubles « anormaux de voisinage » sont définis comme   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Union Agricole

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui