Le Réveil Lozère 06 mars 2018 à 16h00 | Par Stéphane Lucereau

Logement de fonction ou simple location ?

La fourniture d’un logement de fonction à un salarié est possible si certaines conditions sont respectées.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Stéphane Leitenberger

Lorsqu’un employeur met un logement à la disposition d’un salarié, il est important d’étudier dans quelles conditions juridiques est faite cette attribution. S’agit-il d’une réelle mise à disposition d’un logement de fonction, ou d’une location ordinaire soumise à la loi de 1989 ?
Pour déterminer si le caractère de « logement de fonction » est bien respecté, il nous faut analyser trois critères distincts.
En premier lieu, la mise à disposition doit être gratuite ou consentie moyennant un loyer réduit par rapport au loyer normal du marché pour le bien considéré. Second critère, le contrat de travail : si celui-ci fait expressément référence à l’octroi d’un logement de fonction au profit du salarié, il n’y aura pas de contestation possible (sous réserve évidemment que le critère financier soit également respecté).

 

 

Suite de l'article à lire dans Réveil Lozère n°1450, du 8 mars 2018, en page 12.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Un renforcement des ambitions environnementales et climatiques de la Pac ainsi que du bien-être des animaux devrait aller de pair avec la mise à disposition de fonds appropriés pour leur mise en œuvre.

écrivent les ministres de l’Agriculture français (Didier Guillaume), allemande (Julia Klöckner) et polonais (Jan Krzysztof Ardanowski), dans une déclaration commune.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui