Le Réveil Lozère 11 mars 2020 à 14h00 | Par Marion Ghibaudo

Les Traces du fromage attirent toujours autant de monde

La 34e édition des Traces du fromage de Laguiole AOP s’est déroulée ce dimanche 8 mars, sous un soleil voilé, mais avec bonne humeur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Cette randonnée qui compte trois boucles depuis que Nasbinals a rejoint l’événement il y a cinq ans, a cette année vu défiler près de 2 000 personnes. Ses tours au départ des stations de ski de Laguiole, Brameloups et Nasbinals se divisaient en circuits de 12, 18 et 21 kilomètres. Une édition qui a affiché complet des semaines avant que les randonneurs ne s’élancent à l’assaut du plateau de l’Aubrac.
Dégustation d’aligot et photos avec les Simmental et Aubrac qui fournissent la coopérative fromagère Jeune montagne, animations… la journée avait des airs de vacances. Sur le sentier, les randonneurs ont pu s’arrêter dans des burons ouverts pour l’occasion pour déguster les fromages et échanger avec les agriculteurs qui animaient la journée.
« On peut présenter ce qu’on fait sur l’Aubrac au plus grand nombre », se réjouit Christophe Prouhèze, agriculteur lozérien installé depuis 2006, qui animait le buron des Moussous où un apéritif autour du fromage Laguiole était offert. Fromage qui a été récompensé au SIA 2020 d’une médaille d’or, après des années de disette. Une bonne nouvelle qui réjouit toute la chaîne d’approvisionnement sur l’Aubrac.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

L’agriculture vit une crise et des difficultés importantes, avec une moisson qui s’annonce compliquée, une sécheresse, des difficultés liées aux ravageurs, des attentes très fortes de la société et une restructuration économique. Il faut accompagner les agriculteurs dans ces transitions

Dit le président de l’Apca (chambres d’agriculture), Sébastien Windsor, qui souhaite un ministre « à l’écoute ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui