Le Réveil Lozère 30 juin 2015 à 08h00 | Par FDSEA

Les syndicats demandent la mise en place d'une calamité agricole

Abonnez-vous Réagir Imprimer
En 2003, la sécheresse avait eu un impact négatif sur les rendements.
En 2003, la sécheresse avait eu un impact négatif sur les rendements. - © Réveil Lozère

À l’issue de la première coupe sur le département, le constat est unanime et sans appel : les pertes oscillent globalement entre 30 % et 50 % par rapport à une année moyenne. La météo caniculaire annoncée sur les dix prochains jours inquiète les agriculteurs et les responsables professionnels. La FDSEA et les JA ont donc décidé de demander à l’État la mise en place d’une calamité agricole afin de pouvoir palier ces pertes de rendements qui se traduisent en pertes économiques sur les exploitations.

 

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 2 juillet 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Depuis 2010, l’observatoire de la Formation des prix et des marges des produits alimentaires, voulu par la FNSEA et Jeunes agriculteurs, montre qu’il y a un problème dans la répartition de la valeur au sein de la chaîne alimentaire. Le rapport 2017 ne fait pas exception.

a constaté la FNSEA lors de la publication mardi 11 avril du nouveau rapport.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui