Le Réveil Lozère 17 avril 2018 à 17h00 | Par LE REVEIL LOZERE

Les sénateurs français expriment leurs inquiétudes

En vue du Conseil européen des 28 et 29 juin, les sénateurs des commissions des Affaires européennes et des Affaires économiques ont adopté le 12 avril une proposition de résolution européenne, pour faire part de leur inquiétude concernant la réforme de la Pac et les travaux de la Commission européenne en la matière.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Leurs propositions se rassemblent autour de cinq thèmes : obtenir un budget stable en euros sur la période 2021-2027 ; éviter une simplification du mode de mise en œuvre de la Pac, « qui ne profiterait qu’à la seule Commission européenne, et non aux agriculteurs » ; « refuser la perspective d’un statu quo » sur les modalités de gestion des crises ainsi que sur l’adaptation des règles de concurrence aux spécificités du monde agricole ; « rappeler les enjeux du commerce international et du soutien aux territoires et à l’innovation » ; poser la question du desserrement du calendrier d’une négociation « à marche forcée » destinée à aboutir avant mai 2019.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Les Marchés de gros de France subissent une diminution de plus de 50 % de leur activité pour une majorité d’entre eux.

depuis le début des manifestations des « Gilets jaunes », indique dans un communiqué vendredi 7 septembre la fédération des marchés de gros de France (FMGF).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui