Le Réveil Lozère 30 mars 2016 à 08h00 | Par Actuagri

Les retraites, toujours au cœur des revendications

Réunis en congrès début mars, les anciens exploitants agricoles ont rappelé leurs revendications concernant les retraites, qui sont parmi les plus faibles en France, et évoqué des leviers d’amélioration des conditions de vie des personnes âgées en milieu rural.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Deux mille sept cents retraités attendent toujours le versement de la prime de 40 euros destinée à ceux qui touchent moins de 1 200 euros brut par mois.
Deux mille sept cents retraités attendent toujours le versement de la prime de 40 euros destinée à ceux qui touchent moins de 1 200 euros brut par mois. - © P. Cronenberger

« Le président de la République n’a pas tenu parole », a rappelé Jean-Paul Bizien, président de la section nationale des anciens exploitants (SNAE) de la FNSEA, lors de leur congrès annuel les 9 et 10 mars. Parmi les préoccupations majeures de la SNAE figure le financement des retraites, qu’en 2012 François Hollande, alors candidat, avait promis d’abonder par les marges de manœuvre financières dégagées par la baisse du nombre de retraités et par la solidarité nationale. Les petites retraites agricoles ont été revalorisées sous forme de points gratuits de RCO (retraite complémentaire obligatoire) « sans véritable source de financement en face », note le rapport d’orientation de la SNAE qui s’inquiète de la pérennité du régime RCO. La question se pose d’autant plus que les retraites agricoles restent parmi les plus faibles en France, avec bientôt trois ans sans revalorisation générale. Et 2 700 retraités attendent toujours le versement de la prime de 40 euros destinée à ceux qui touchent moins de 1 200 euros brut par mois. Dans une motion, la SNAE compte demander cette année une revalorisation à 85 % du Smic, montant de la retraite minimale accordée aux salariés mais non aux exploitants agricoles. La SNAE signale que seuls 183 000 bénéficiaires ont pu passer cette année à 73 % du Smic (soit 820 euros), contre 238 000 prévus en 2013 : 55 M€ ont été utilisés quand 72 M€ étaient disponibles à cet effet. Les anciens exploitants entendent également poursuivre le débat pour que le calcul de leur retraite soit basé sur les 25 meilleures années de revenu, et non sur l’intégralité de la carrière, comme c’est le cas actuellement. Si Jean-Paul Bizien se dit « inquiet de l’avenir de nos successeurs au métier de paysan, la FNSEA ne doit pas pour autant oublier ses retraités », ajoute le président de la SNAE. Ce qui vaut pour la défense des retraites, mais aussi, plus largement, pour l’amélioration des conditions de vie des retraités en milieu rural.

La suite dans le Réveil Lozère, page 16, édition du 31 mars 2016, numéro 1353.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La France est éplorée, affligée, mais elle est forte et le sera toujours plus que les fanatiques qui veulent aujourd’hui la frapper.

François Hollande, réagissant à l’attentat à Nice, le 14 juillet.

Culture
Concert » Concert de Xinarca
Concert » Concert à la cathédrale
Exposition » Exposition de peintures
Concert » Récital de musique andalouse
Concert » Concerto italiano
Exposition » Causses et Cévennes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui