Le Réveil Lozère 18 avril 2017 à 08h00 | Par Pauline Garaude

Les produits issus des lycées agricoles ont la cote

Dans les lycées agricoles, les élèves apprennent et produisent sur les exploitations dans tous types de filières. Leurs produits sont vendus et de plus en plus appréciés des consommateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les boutiques des lycées agricoles regorgent de produits divers et variés, à l’image des territoires d’où ils viennent.
Les boutiques des lycées agricoles regorgent de produits divers et variés, à l’image des territoires d’où ils viennent. - © Pauline Garaude

Du foie gras médaillé d’or, un Château Grand Baril 2013 lui aussi médaillé, comme ces rillettes de canard du Périgord, le Pouligny Saint Pierre fermier AOP ou le Floc de Gascogne blanc. Nous ne sommes ni dans une épicerie fine, ni sur le stand des produits médaillés du Salon de l’agriculture, mais à la Boutique gourmande des lycées agricoles de Thiverval-Grignon dans les Yvelines, sur le site d’AgroParis Tech. Cette enseigne, vitrine du savoir faire des lycéens peut faire pâlir les plus belles boutiques gastronomiques ! Vins et spiritueux, yaourts et fromages, charcuterie fine et transformée, viande et volaille, choucroute et cassoulet, fruits et légumes, confitures, cosmétiques et huiles essentielles… on y trouve absolument de tout. Et plus étonnant encore, un tiers des produits sont médaillés. « Cela prouve l’excellence du savoir faire dans l’enseignement agricole français », lâche avec un sourire franc Richard Boutin, gérant de la Boutique Gourmande depuis quatre ans. En 1988, des lycées agricoles se sont regroupés afin de promouvoir l’enseignement agricole. Cette promotion s’est organisée autour de la mise en valeur de leurs productions via la création d’une enseigne de commercialisation : la Boutique Gourmande, au slogan « le goût du savoir », qui réunit aujourd’hui 54 lycées agricoles de toute la France. Ce qui permet une gamme de produits variée et élargie, complétée à 10 % de produits venus de producteurs installés.

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1406, du 20 avril 2017, en page 16.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui