Le Réveil Lozère 23 janvier 2019 à 09h00 | Par CP

Les producteurs envisagent une OP commerciale au sein de Sodiaal

Face à la décision unilatérale de Sodiaal d’appliquer sa propre grille de paiement qualité dans la zone sud de la France, les représentants des producteurs envisagent de s’organiser.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Si les représentants des producteurs créaient une organisation de producteurs commerciale comme le propose JA du Sud, ce serait une première dans le monde de la coopération. Face à la décision unilatérale de Sodiaal d’appliquer sa grille de paiement sur les primes qualité dans les régions sud-est, Sud-Ouest et Auvergne, le syndicat JA demande à la coopérative de revenir à la table de l’interprofession régionale. « Habituellement, nous négocions au sein de l’interprofession. Sodiaal a imposé sa nouvelle grille », déplore Yannick Girin, responsable lait pour Jeunes agriculteurs (JA) Auvergne Rhône Alpes. À défaut d’un retour de la coopérative aux discussions dans l’interprofession, JA des régions concernées pourraient créer une OPC pour organisation de producteurs commerciale au sein même de la coopérative. « Elle négociera et gérera les volumes de lait avec un mandat pour les revendre à Sodiaal », explique Yannick Girin. « Cela pourrait être fait dans les six prochains mois. » Contacté à la suite de ce communiqué, Stéphane Joandel, vice-président du Criel Alpes Massif central et président de la FRPL Sud-Est indique également travailler sur ce scénario. « Aujourd’hui, le dialogue avec Sodiaal est rompu, nous le regrettons. Ne pas discuter de cela en interprofession retire une partie de la raison d’être de cette instance. L’idée de créer une OPC est une piste que l’on travaille également de notre côté si le dialogue n’est pas possible. » Ce sera un choix que nous laisserons à la démocratie de la FRPL qui prendra la décision.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui