Le Réveil Lozère 29 mai 2019 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

Les plus jeunes à la rencontre de « ceux qui font la viande »

Créées il y a plusieurs années, les rencontres Made in viande permettent chaque année au grand public et aux écoles de découvrir les différents métiers de la viande. En Lozère, plusieurs écoles de Mende ont pu ainsi visiter élevages, boucheries, cuisines…

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© Aurélie Pasquelin)  © Olivier Boulat Lundi après-midi, les élèves des Tilleuls et de Saint-Joseph ont participé à des ateliers découverte au CFA Henri Giral de Mende. © Olivier Boulat Lundi après-midi, les élèves des Tilleuls et de Saint-Joseph ont participé à des ateliers découverte au CFA Henri Giral de Mende. © Olivier Boulat Au Gaec des Balachs, les élèves des trois écoles mendoises ont pu rencontrer les éleveurs ainsi que leurs Limousines. © Aurélie Pasquelin Au Gaec des Balachs, les élèves des trois écoles mendoises ont pu rencontrer les éleveurs ainsi que leurs Limousines. © Aurélie Pasquelin Au Gaec des Balachs, les élèves des trois écoles mendoises ont pu rencontrer les éleveurs ainsi que leurs Limousines. © Aurélie Pasquelin Les CM2B de l’école Jeanne d’Arc ont pu visiter l’élevage porcin de Thierry Monteil, sur la commune de Cultures. © Aurélie Pasquelin Les CM2B de l’école Jeanne d’Arc ont pu visiter l’élevage porcin de Thierry Monteil, sur la commune de Cultures. © Aurélie Pasquelin Les CM2B de l’école Jeanne d’Arc ont pu visiter l’élevage porcin de Thierry Monteil, sur la commune de Cultures. © Aurélie Pasquelin Les chèvres du Gaec des pieds de mouton ont attisé la curiosité des écoliers. © Aurélie Pasquelin Conformément à la tradition, le midi, les enfants ont pu déguster de la viande. © Aurélie Pasquelin Conformément à la tradition, le midi, les enfants ont pu déguster de la viande. © Aurélie Pasquelin Lors de la visite de la boucherie Bonnal, les enfants ont pu voir les différents types de viande commercialisés. © Aurélie Pasquelin Dans les ateliers de la boucherie, ils ont aussi pu assister à la découpe de la viande. © Aurélie Pasquelin

Pour la troisième fois dans le département, à l’occasion des Rencontres Made in viande, des enfants de plusieurs écoles mendoises ont pu rencontrer les acteurs de la filière viande de Lozère. Cette année, les élèves des écoles Saint-Joseph, des Tilleuls et Jeanne-d’Arc, se sont ainsi rendus, vendredi 24 et lundi 27 mai, sur les exploitations de Baptiste Barrere, à Chirac, au Gaec des pieds de mouton, à Palhers, au Gaec des Balachs, à Gabrias et chez Thierry Monteil, à Cultures. Les visites, d’une heure environ, ont permis à chaque agriculteur de présenter son exploitation, qu’elle soit bovine, ovine, caprine ou porcine.

Des enfants intéressés
Un programme riche et varié qui a ensuite été complété par des visites d’acteurs de l’aval de la filière : la boucherie Bonnal, le CFA Henri Giral et les cuisines du lycée Chaptal de Mende. Deux journées qui ont plu aux enseignants comme aux enfants, qui ont pu découvrir les différents élevages. « Mon oncle est éleveur mais ses vaches sont différentes. J’aime bien aussi celles-là, mais elles sont très grosses », confie Alicia, élève en CM2, lors de la visite du Gaec des Balachs, élevage de Limousines. De la nourriture à la reproduction en passant même par le processus de rumination des bovins, les enfants ont pu ce matin-là en apprendre beaucoup sur l’élevage. « Je suis impressionné de voir que les enfants sont autant intéressés et qu’ils posent autant de questions », avoue Serge Gerbal, associé du Gaec des Balachs.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1512, du 30 mai 2019, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le 23 juillet dernier, les députés de la majorité ont piétiné leur propre loi. Ils ont assumé, sans sourciller, de ratifier le Ceta autorisant les importations de viandes canadiennes issues de bovins nourris aux farines animales… après avoir voté, quelques mois auparavant, une loi interdisant toute commercialisation, en France, de produits “pour lesquels il a été fait usage de produits vétérinaires ou d’aliments pour animaux non autorisés par la réglementation européenne”.

rappelle le berceau des races à viande du Grand Massif central dans un communiqué daté du 17 septembre où les responsables appellent à la mobilisation.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui