Le Réveil Lozère 01 août 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Les pâturages en fête sur la cascade du Déroc

La 19e édition de la fête des pâturages s’est tenue dimanche 30 juillet à côté de la cascade du Déroc de Nasbinals. Organisé par Paroles Gabales, l’évènement a, une fois de plus, permis de mettre l’agriculture lozérienne à l’honneur.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© Aurélie Pasquelin)  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin  © Aurélie Pasquelin

Qu’ils soient touristes ou lozériens, nombreux sont ceux à avoir répondu à l’appel de l’association Paroles Gabales, dimanche dernier pour la traditionnelle fête des pâturages. Organisée par l’association non loin de la cascade du Déroc, cette 19e édition de la fête des pâturages a bénéficié d’un soleil omniprésent sur toute la journée. « Je suis très content de cette journée, confie Jean-Claude Meyrand, président de l’association. La météo, magnifique, nous a permis de fêter comme il se doit les pâturages. Mais il ne faut pas oublier que cette journée, nous la devons avant tout aux bénévoles du secteur qui se sont impliqués dans l’organisation de la fête. Une équipe disponible que je me dois de remercier ainsi que le propriétaire du terrain qui nous a permis de nous installer, le temps d’une journée, sur ce site remarquable. »

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1421, du 3 août 2017, en page 6 et 7.

- © Aurélie Pasquelin

Les chiens de troupeau à l’honneur


Au bout de la parcelle, l’association Lozère chien de troupeau s’était installée pour le concours interdépartemental de chien de troupeau. Une animation supplémentaire pour la fête et pour les curieux nombreux à se poster devant les barrières pour observer les concurrents. « Ce concours a lieu tous les ans, explique Julien Paradan, président de l’association. La Lozère ayant gagné l’année dernière, c’était à nous de l’organiser. En nous associant à la fête des pâturages, nous nous sommes mutuellement aidés : nous avons pu profiter de l’infrastructure et nous amenions une animation supplémentaire à la fête. »
Cette année, ils étaient seize concurrents venus de huit départements différents à s’affronter sur les terres de Nasbinals. Au terme de la journée, les juges ont pu établir un classement qui place la Lozère en sixième position. Grâce notamment à la prestation de Stéphane Perrier, la Haute-Loire remporte la première place du concours et organisera donc l’édition 2018 de ce concours amical.

Palmarès : 1er Haute-Loire ; 2e Creuse ; 3e Allier ; 4e Puy-de-Dôme ; 5e Aveyron ; 6e Lozère ; 7e aute-Vienne ; 8e Cantal.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Cet accord leur apporte une meilleure protection et une meilleure valorisation sur le marché chinois. Il contribue à promouvoir le modèle de développement rural associant terroir, producteurs et consommateurs qu’incarnent les indications géographiques. Il apporte un gage supplémentaire de qualité pour les faire apprécier des consommateurs chinois et réciproquement.

indique Didier Guillaume dans un communiqué du 6 novembre.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui