Le Réveil Lozère 10 octobre 2018 à 12h00 | Par FDC 48

Les modérateurs de son autorisés

Les modérateurs de son réduisent le bruit émis par l’arme.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les modérateurs de son permettent de réduire les risques de traumatismes auditifs des chasseurs.
Les modérateurs de son permettent de réduire les risques de traumatismes auditifs des chasseurs. - © FDC 48

Le bruit courait depuis quelque temps. Les avis divergeaient parfois mais la décision a été prise. L’arrêté du 2 janvier 2018 paru au Journal officiel du 23 janvier 2018 et modifiant l’arrêté du 1er août 1986 relatif à divers procédés de chasse, autorise désormais pour la chasse et la destruction des espèces nuisibles l’utilisation des modérateurs de son. On parle bien ici de modérateurs de son et non de silencieux !

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1479, du 11 octobre 2018, en page 6.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Nous serons dans la rue très prochainement pour dire non au matraquage des agriculteurs et pour que le gouvernement tienne ses promesses.

sur la loi Égalim, a alerté Christiane Lambert, présidente de la FNSEA le 3 décembre. Invitée sur France Info, elle a exprimé le ras-le-bol des agriculteurs face à l’agribashing.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui