Le Réveil Lozère 20 novembre 2019 à 09h00 | Par Aurélie Pasquelin

Les jeunes agriculteurs des Causses et Cévennes organisent leur soirée bal

Réunis pour leur assemblée générale, les jeunes agriculteurs des causses et Cévennes en ont profité pour faire le point sur leurs actions passées et à venir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les JA des Causses et Cévennes ont tenu leur assemblée générale le 12 novembre dernier.
Les JA des Causses et Cévennes ont tenu leur assemblée générale le 12 novembre dernier. - © JA48

Les JA des causses et Cévennes ont tenu leur assemblée générale le mardi 12 novembre en matinée à la ferme-auberge du Veygalier, sur la commune de Fraissinet-de-Fourques.
Pour l'occasion, deux administrateurs départementaux, Dorian Boiral et Alexis Cabirou ont fait le déplacement afin de présenter le bilan de l'année 2019. Ils ont notamment fait part de leur ressenti face à la mobilisation des JA et de la FDSEA 48 le 22 octobre dernier au siège du parc national des Cévennes. Ils sont également revenus sur la nouvelle Pac 2020 et fait de nombreuses propositions à faire remonter à l'échelle nationale lors des différentes sessions auxquelles participent les JA du département.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1535, du 21 novembre 2019, en page 3.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui