Le Réveil Lozère 09 mai 2018 à 14h00 | Par JA

Les JA du Malzieu-Saint Alban participent aux Médiévales

Les JA feront déguster des produits locaux, dimanche 13 mai aux Médiévales du Malzieu.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Avec les beaux jours, les Jeunes agriculteurs n’en n’oublient pas leur travail de communication positive autour de leur métier et de leurs produits. Ils ne ratent aucune occasion lorsqu’il s’agit de communiquer leur passion au plus grand nombre.
Aussi, les Jeunes Agriculteurs du canton du Malzieu-Saint-Alban participent cette année à la 7e édition des Médiévales du Malzieu organisé par le comité d’animation de la ville. Pour l’occasion, ils réaliseront ce dimanche 13 mai une dégustation de produits lozériens de la marque Sud de France : charcuterie du Gaec André de Grandrieu, fromage Savigner du Gaec Brun de Rieutort-de-Randon, Jus de fruit de l’atelier agroalimentaire de Florac, génisses Fleur d’Aubrac… il y en aura pour tous les goûts ! Afin de faire découvrir leur univers, ils proposeront également une mini-ferme. À travers cette animation, une fois de plus, les JA souhaitent informer et sensibiliser les consommateurs.
Vous retrouverez donc les JA du Malzieu-Saint-Alban ce dimanche 13 mai sur le foirail du Malzieu-Ville pour vous faire découvrir les saveurs des productions agricoles lozériennes !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

La procédure de réouverture du marché chinois à la viande bovine française continue à un rythme effréné avec l’agrément de quatre établissements français.

annonce le ministère de l’Agriculture. Il s’agit notamment de deux abattoirs, un du groupe Bigard situé à Feignes dans le Nord, et un de l’entreprise Elivia au Lion-d’Angers dans le Maine-et-Loire.