Le Réveil Lozère 14 février 2017 à 08h00 | Par JA 48

Les JA 48 participent ont participé à la première université d’hiver des JA Occitanie

La première université d’hiver régionale (UHR) des JA Occitanie a eu lieu mercredi 8 et jeudi 9 février dans le célèbre village de Conques en Aveyron. Les treize départements de la grande région ont répondu présent, parmi lesquels une délégation lozérienne composée de 6 JA.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La délégation lozérienne
La délégation lozérienne - © JA 48

L’UHR est un événement  permettant aux différents membres du réseau JA de se retrouver, de travailler à l’amélioration du réseau et d’entretenir la cohésion régionale. À travers des groupes de travail, des visites d’exploitations et des moments conviviaux, les Lozériens ont pu échanger avec leurs homologues d’Occitanie. Le travail de fond de ces deux jours était axé sur la montée en compétence des participants, mais surtout sur la structuration du réseau syndical. Le rôle des différents échelons (local, départemental, régional), les missions des responsables syndicaux, la vision prospective de JA ou encore les victoires syndicales, sont autant de sujets qui ont été abordés et débattus.  Les Jeunes agriculteurs de Lozère sont revenus riches de nombreuses découvertes et prennent d’ores et déjà rendez-vous pour la prochaine UHR !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Afin de connaître notamment le niveau d’émission de gaz à effet de serre, chaque exploitation va pouvoir s’engager dans un diagnostic carbone. La chambre d’agriculture de la Lozère, en réflexion avec la Région Occitanie, va proposer cette méthode permettant à la fois de définir le niveau actuel de l’exploitation et d’élaborer un plan de progrès pour engager la transition.

indique Christine Valentin, présidente de la chambre d’agriculture de Lozère, à propos de la mise en place du label Bas carbone.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui