Le Réveil Lozère 04 avril 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Les FDSEA du Rayon Roquefort en marche

Tous les éleveurs du Rayon élisent en ce moment les membres des collèges syndical et territorial du conseil d’administration de l’Association des producteurs de lait de brebis de l’aire Roquefort (APLBR). Les FDSEA du territoire couvert par l’AOP se sont regroupées afin de proposer une liste commune pour ces élections.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © B. Carel

La filière Roquefort franchit un pas de plus dans la réforme de la représentation des éleveurs au sein de l’AOP. Cette reconfiguration a commencé par la mise en place des organisations de producteurs, actuelles et en devenir, qui prennent en charge la négociation des prix et des volumes avec les laiteries, pour le compte de leurs adhérents. Avec la perte de cette mission, la fédération régionale des syndicats d’éleveurs de brebis (FRSEB), initialement à vocation syndicale, laisse sa place à une toute nouvelle entité représentative : l’Association des producteurs de lait de brebis de l’aire Roquefort (APLBR). Cette dernière devra assurer toutes les autres fonctions qui incombaient à la FRSEB : en résumé, faire entendre la voix des éleveurs de brebis au sein de la Confédération générale de Roquefort et en dehors. Pour Thierry Agrinier, tête de liste FDSEA, « avec un affaiblissement du collectif, la réforme de la filière a eu pour conséquence de nous faire perdre du poids face aux fabricants. L’APLBR doit nous permettre de reconquérir ce pouvoir ».

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1404, du 6 avril 2017, en page 7.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

Dans le cadre de son enquête, mise en œuvre principalement dans les magasins de la grande distribution, la DGCCRF a réalisé 5 387 contrôles dans 4 871 établissements, dont 605 étaient en anomalie sur l’encadrement des promotions.

indique la DGCCRF dans le bilan 2019 publié le 28 juillet. La majorité de ces anomalies concernaient une annonce de taux de réductions supérieur à 34 %.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui