Le Réveil Lozère 23 juin 2015 à 08h00 | Par Agrapresse

Les éleveurs arrachent des hausses de prix

Le ministre de l’Agriculture s’est porté au chevet de ces deux productions animales en crise. Dans ces filières, l’enveloppe du ministère allouée à l’allègement des cotisations sociales MSA a été doublée et des augmentations de prix ont été obtenues de l’aval. En allaitant, ces hausses ont été arrachées après le blocage de dix-huit abattoirs pendant plusieurs jours.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Paysan Tarnais

Après quatre jours de mobilisation, la FNB a annoncé, dans la soirée du 17 juin, la suspension du blocage des abattoirs, entamé dimanche. « C’est une suspension avec mise sous surveillance des opérateurs de la filière, grande distribution et industriels, pour vérifier le respect des engagements », a commenté le président de la FNB, Jean-Pierre Fleury, à l’issue d’une réunion au ministère de l’Agriculture, réunissant une quarantaine de membres de la filière viande bovine. Comme dans la filière porcine une semaine plus tôt, les producteurs ont obtenu de l’aval une augmentation des prix. Jean-Pierre Fleury a annoncé que les transformateurs, suivis par les distributeurs, s’étaient engagés à revaloriser les prix payés aux producteurs de cinq centimes le kilo de carcasse dès le lendemain et à réitérer ces hausses pendant douze semaines sur toutes les viandes bovines.

La suite dans le Réveil Lozère, page 3, édition du 25 juin 2015.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le gouvernement et sa majorité sèment une confusion inédite dans l’esprit des éleveurs et des citoyens.

estime la FNB dans un communiqué de presse du 15 juillet, soit deux jours avant l’examen par les députés du projet de loi de ratification de l’accord de libre-échange UE-Canada (Ceta).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui