Le Réveil Lozère 05 juillet 2017 à 08h00 | Par Sophie Chatenet

Les écrans élargissent le champ des possibles

De plus en plus de constructeurs proposent des tablettes embarquées dans les tracteurs. Loin d’être gadgets, ces outils contribuent à faire basculer le secteur agricole dans l’ère numérique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Thierry Guillemot

Depuis quatre ans, les tablettes numériques ont investi les cabines des tracteurs. Leur déploiement s’est accéléré ces derniers mois, à la faveur de nouveaux développements chez de nombreux constructeurs. Chez Claas, l’un des précurseurs du genre avec son logiciel UT App, commercialisé en 2013, permettant à l’agriculteur de visualiser, de commander et de mémoriser les fonctions et les réglages de la totalité de son parc de machines : tracteurs, moissonneuses-batteuses, outils attelés (semoirs, pulvérisateur…) mais aussi installations fixes comme une unité de méthanisation ; on a encore approfondi la technologie. L’application mobile Claas Easy on Board vient ainsi d’obtenir la certification officielle de l’AEF (Fondation pour l’électronique agricole) pour sa fonction de terminal Isobus. Elle permet de piloter n’importe quel outil compatible attelé à un tracteur. « Concrètement, quelle que soit la marque de l’outil, vous pouvez déterminer dans la base de données de l’AEF la compatibilité entre l’application et l’outil. De plus, si votre tracteur est compatible AUX, certaines fonctions outils de l’appli peuvent être pilotées par les touches du levier multifonctions », explique le constructeur. Seule contrainte : Easy On Board doit être installée sur une tablette Apple avec système d’exploitation iOS 9 au minimum.

 

 

Suite de l'article à lire dans notre dossier "nouvelles technologies" du Réveil Lozère n°1417, du 6 juillet 2017, en page 9.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui