Le Réveil Lozère 17 janvier 2017 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Les demandes TFNB sont à faire avant le 31 janvier

Les jeunes agriculteurs bénéficiant des aides à l’installation peuvent bénéficier d’un dégrèvement temporaire d’impôt sur le foncier non bâti.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sauf en cas de modification du parcellaire de l’exploitation, le dégrèvement s’effectue par tacite reconduction.
Sauf en cas de modification du parcellaire de l’exploitation, le dégrèvement s’effectue par tacite reconduction. - © Anja

Les jeunes agriculteurs bénéficiaires des aides a l’installation (dotation d’installation ou prêts à moyens termes spéciaux), installés en 2016 peuvent demander au centre des impôts un dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti des parcelles qu’ils mettent en valeur. Celui-ci s’applique pour une installation individuelle ou en société. Dans ce cas, le dégrèvement ne concerne que les parcelles que le jeune agriculteur met à disposition de la société (en fermage ou en propriété), ou en jouissance (location) ou usufruit. En cas d’installation le 1er janvier d’une année, le dégrèvement n’est possible que l’année suivante.
Un abattement de 50 % de plein droit
L’État prend en charge, pour toutes les communes, 50 % de la part communale et intercommunale. Ce dégrèvement concerne les taxes foncières sur le non bâti et porte sur les terres dont le jeune agriculteur est propriétaire ou locataire pendant cinq ans. Pour la part restante, correspondant à la part communale et de certaines communautés de communes, le dégrèvement est facultatif.Il dépend d’une délibération de la commune. La durée du dégrèvement est variable, elle peut aller d’un à cinq ans.

La suite dans le Réveil Lozère, page 5, édition du 19 janvier 2017, numéro 1393.

À retenir
Le dossier de demande est complet s’il comprend la déclaration TFNB et une copie du courrier reçu de la DDT de Lozère intitulé « aides à l’installation des jeunes agriculteurs, certificat de conformité ». À envoyer au centre des impôts fonciers à Mende, 9 rue des Carmes, BP142.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

Alors que la Commission a annoncé la conclusion d’un accord sur le « panel hormones », la FNB attend une position extrêmement ferme de la France.

indique Bruno Dufayet, président de la FNB, dans un communiqué du 14 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui