Le Réveil Lozère 30 décembre 2014 à 08h00 | Par FD Cuma 48

Les Cuma, un outil clé du développement agricole

Mardi 2 décembre les Cuma de la Lozère ont tenu leur assemblée générale départementale à la salle polyvalente de Chanac.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Jacques Cuzin

La loi sur les coopératives d’utilisation du matériel agricole (autrement dit Cuma) a été promulguée le 12 octobre 1945. Depuis cette date, elles n’ont cessé de se développer, de se professionnaliser et de diversifier leurs activités. S’organiser en Cuma, c’est mettre à la disposition des agriculteurs des outils performants dont ils partagent l’usage selon des règles bien précises, élaborées et adaptées par ces derniers au fil des années. On recense en France en 2013, 11 545 Cuma qui génèrent 495 M€ de chiffre d’affaires et investissent 320 M€ en matériels mis à la disposition des agriculteurs. En ouvrant l’assemblée générale de la fédération départementale, en présence d’Yvon Milhavet président régional, Sylvain Chevalier président de la FD Cuma de la Lozère, a remercié Alain Barbut président de la Cuma du Causse qui a accueilli cette manifestation.

Riche de 38 Cuma, qui regroupent 1 900 adhérents pour un chiffre d’affaires de 2,8 M€ en 2013 la FD Cuma de la Lozère possède les plus grandes Cuma de la région Languedoc-Roussilon en élevage et transformation. Il est à noter que les Cuma du département ont investi plus de 2 M€ en 2014, en grande majorité aux concessionnaires lozériens.

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 1er janvier 2015.

Pratique

Les projets en Cuma ne manquent pas et l’équipe de la FD Cuma est la pour répondre aux sollicitations des cumistes lozériens. Renseignements au 04 66 65 62 00 ou à fd.48@cuma.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Les AOP sont souvent usurpées en matière de notoriété. (…) Tous ensemble, il sera plus facile de se défendre, de même que de nous soutenir et de nous entraider mutuellement.

a expliqué Yannick Pochelon, l’animateur de la nouvelle « Fédération des AOP viandes de France ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui