Le Réveil Lozère 09 mai 2018 à 14h00 | Par FDC48

Les chasseurs lozériens mettent la pression sur le sanglier

Environ 12 000 sangliers, dont 11 000 en battue, ont été tués lors de la saison de chasse 2017-2018.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © FDC48

Les chasseurs de Lozère n’ont pas ménagé leurs efforts au cours de la saison de chasse 2017-2018 pour réguler les populations de sangliers aux quatre coins du département. Les résultats viennent de tomber : environ 12 000 sangliers ont été tués lors de cette saison de chasse (dont 11 000 en battue) ; les chasseurs lozériens ne les économisent pas… Presque le doublement du tableau de chasse en cinq ans (idem en Aveyron…). Près de 700 000 sangliers figurent au tableau de chasse national pour la saison 2016-2017 (ce tableau a doublé en 20 ans) dont environ 100 000 au niveau de l’ancienne région Languedoc-Roussillon (soit 15 % des prélèvements nationaux sur 4,2 % du territoire national).

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1459, du 10 mai 2018, en page 5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

la phrase de la semaine

En mars 2018, la collecte de lait de vache retrouve le niveau de l’an passé (+0,3 % contre +2,6 % en février). Les conditions hivernales relativement rudes (pluie, neige, froid) ont retardé la pousse de l’herbe et la sortie des vaches au pâturage. En mobilisant plus longtemps les stocks fourragers, la hausse saisonnière de la collecte a été réduite.

a indiqué le 18 mai le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste).

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui