L'Auvergne Agricole 22 janvier 2020 à 13h00 | Par Mélodie Comte

Les CETA, passeurs d’agronomie à la barbe blanche

L’Assemblée Générale des CETA de France se tiendra le 29 janvier prochain dans le Puy-de-Dôme, l’occasion de mettre à l’honneur les deux centres présents depuis plus de 50 ans sur le département.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les deux CETA puydômois font avancer l’agronomie dans le territoire mais peinent à transmettre cette volonté à la jeune génération
Les deux CETA puydômois font avancer l’agronomie dans le territoire mais peinent à transmettre cette volonté à la jeune génération - © MC

Expérimentations variétales, essais, production de données économiques, formations, le CETA Val de Morge et le CETA Limagnes accompagnent depuis plus de 50 ans les agriculteurs du territoire.

A eux deux, ils rassemblent près de 70 exploitations désireuses de progresser agronomiquement en observant, testant et empruntant des techniques issues aussi bien de l’agriculture conventionnelle, de conservation que biologique, de France et d’ailleurs. Financièrement indépendantes, « elles se   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Auvergne Agricole

En bref
Prochaine brève

5 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

la phrase de la semaine

Cet accord bilatéral entre l’Union européenne et la Chine est historique. En protégeant nos indications géographiques, qui font la fierté et la renommée du travail de nos agriculteurs et de nos viticulteurs, il participe à la valorisation de nos savoir-faire français.

estime Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, dans un communiqué le 14 septembre. « La France salue la signature de l’accord entre l’Union européenne et la Chine ».

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui