Le Réveil Lozère 29 décembre 2015 à 08h00 | Par Le Réveil Lozère

Les bovins très sales saisis en abattoir

Abonnez-vous Réagir Imprimer

À compter du 31 mars 2016, les modalités de gestion des animaux sales vont évoluer dans les abattoirs. Par le biais d’une instruction technique, la DGAL indique que les bovins classés très sales, avec des salissures sèches risquent d’être saisis et euthanasiés à leur arrivée à l’abattoir. En cas de classement par le vétérinaire officiel d’un animal très sale (classe D) lors de l’inspection ante-mortem, les abatteurs devront de consigner l’animal sur pied pour un délai maximal de 48 heures, laissant la possibilité au propriétaire ou au détenteur de ce dernier de procéder au nettoyage nécessaire à l’autorisation d’abattage. Si le bovin a fait l’objet d’un nettoyage jugé satisfaisant par le vétérinaire, l’abattage pourra être réalisé dans les conditions prévues par l’abattoir. Si au contraire, l’animal n’a fait l’objet d’aucun nettoyage, il sera saisi sur pied, c’est-à-dire euthanasié.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

En bref
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
la phrase de la semaine

La marque Sud de France sera étendue à l’ensemble du territoire de la grande région.

Carole Delga, présidente de la région LRMP, à l’occasion des dix ans de la marque.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui