Le Réveil Lozère 07 septembre 2016 à 08h00 | Par Sandra Hartmann

Les agriculteurs sont liés à la terre

La grande fête de l’agriculture portée par les Jeunes agriculteurs de Lozère a fêté dimanche ses vingt ans avec ses fondamentaux comme le concours de labour, le département organisait cette année le régional ou ses présentations de matériels et d’animaux.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© Sandra Hartmann)  © Sandra Hartmann  © Sandra Hartmann  © Sandra Hartmann  © Sandra Hartmann  © Sandra Hartmann  © Sandra Hartmann  © Sandra Hartmann  © Sandra Hartmann  © Sandra Hartmann

Chaque année, les Jeunes agriculteurs de Lozère (JA 48) mettent du cœur à l’ouvrage pour l’organisation de cette belle fête de l’agriculture. D’autant plus lorsqu’on a vingt ans. Il a vingt ans la première fête de la terre avait eu lieu à La Canourgue. Pour marquer le coup, les JA 48 ont choisi d’organiser les festivités dans les mêmes contrées. Les équipes des cantons de La Canourgue et de Saint-Germain-du-Teil ont repris les classiques : concours de labour avec toutefois l’organisation régionale, exposition d’animaux et de matériels, etc. Et mis leur patte sur cette édition. Les nouveautés ne manquaient pas. Pêle-mêle : toro-piscine et banda pour l’ambiance, estimation du poids d’Honneur et d’Houleuse, couple de Charolais affichant plus d’une tonne sur la balance, présentation génétique avec Lozère insémination, etc. Quentin Fages, le président des Jeunes agriculteurs du canton de La Canourgue est ravi de la tournure prise la fête : « Les choses ont été bien préparées. Voir toujours autant de monde aux fêtes de la terre est une satisfaction pour nous. Les gens s’intéressent à l’agriculture, au savoir-faire qu’elle implique. »

La suite dans le Réveil Lozère, page 4, édition du 8 septembre 2016, numéro 1374.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui