Le Réveil Lozère 05 avril 2017 à 08h00 | Par Aurélie Pasquelin

Le thermalisme vert en Lozère

Le département compte deux stations thermales. Gérées toutes les deux par la Selo, les stations de Bagnols-les-Bains et de La Chaldette ont développé leur activité vers le bien-être.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Située au pied du mont Lozère, la station de Bagnols-les-Bains accueille un peu plus de 1 800 curistes chaque année.
Située au pied du mont Lozère, la station de Bagnols-les-Bains accueille un peu plus de 1 800 curistes chaque année. - © Studio Nature

« Le thermalisme vert, plus qu’un slogan, c’est une orientation choisie », annonce fièrement Serge Alibert, directeur de la station thermale de La Chaldette, située dans le nord-ouest du département. Toutes deux gérées par la Selo (société d’équipement de la Lozère), les stations de Bagnols-les-Bains et de La Chaldette ont, depuis quelques années, décidé de développer un concept propre à la Lozère. « Au-delà de la situation des deux sites, nous allions le végétal à travers les soins au côté minéral de l’eau », continue le directeur. Afin d’étendre un peu plus le concept, la station de La Chaldette a décidé d’utiliser des produits locaux pour la confection de ses soins. Ainsi, depuis trois ans, le thé d’Aubrac entre dans la composition de soins et un partenariat avec la marque d’huiles essentielles bio Essenciagua, présent sur le territoire lozérien, est en cours de finalisation.

L’ouverture aux soins de « bien-être »
Si l’eau de la source de La Chaldette est reconnue depuis deux siècles pour ses vertus sur les voies respiratoires, la station a décidé de développer son spa. Avec 95 % des soins réalisés dans l’espace « bien-être » et près de 14 000 entrées à la demi-journée enregistrés pour l’année 2016, cette station, située en plein cœur de l’Aubrac a fait de cette activité sa principale source de revenus. En plus des traditionnels bassins et salles de massages, la station a investi dans la construction de logements.

 

 

Suite de l'article à lire dans le Réveil Lozère n°1404, du 6 avril 2017, en page 16.

Crée en 1994, la station de La Chaldette a su tirer parti de sa situation géographique particulière.
Crée en 1994, la station de La Chaldette a su tirer parti de sa situation géographique particulière. - © Studio Nature

 

 

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Le Réveil Lozère se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

la phrase de la semaine

Le loup n’est plus une espèce en voie de disparition. Nous faisons du lobbying à Bruxelles avec la Finlande pour le sortir de la liste des espèces en voie de disparition.

a affirmé Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture devant le congrès des Jeunes agriculteurs, le 6 juin.

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui